.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ABBEY • i can't fight this feeling anymore.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia J. Lockwood
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 14/06/2010

YOU CAN'T TOUCH THIS ✖
DAY SONG : faithfully - journey
RELATIONSHIPS ; hates & loves:

MessageSujet: ABBEY • i can't fight this feeling anymore.   Ven 2 Juil - 15:59


©️ tumblr
LENNON ABBEY GREENLEAF

Carte d'identité
NOM(S) : Greenleaf
PRENOM(S) : Lennon, en l'honneur du chanteur préféré de ses parents, Abbey, en l'honneur de l'album préféré du groupe préféré de ses parents. Si avec ça, elle n'était pas prédestinée à vouer un culte aux Beatles & à être passionnée de musique.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 31 décembre 1988
AGE : 24 ans.
METIER/ETUDES : Professeur des écoles, en classe de CP (First Grade)
SITUATION FAMILIALE : Célibataire.



★ QUELQUES QUESTIONS
DE ROUTINE.


◊ PLUTÔT CINÉMA OU THÉÂTRE : Cinéma, of course. A vrai dire, je ne suis pas une grande fan de théâtre.

◊ UNE SOIREE DVD IDEALE, C'EST :En regardant... Un beau film de Tim Burton ou alors Lost. Et en sirotant... de la sangria. I love you

◊ ENTRE NOUS, LE MEILLEUR GROUPE DU MONDE, C'EST : Les Beatles, bien entendu. Un jour, on doit choisir entre les Rolling Stones et Les Beatles. En m'appelant Lennon Abbey, j'ai choisi depuis longtemps.

◊ LA MUSIQUE QUE TU AS HONTE D'ADORER : Klaas - What is love. Grâce à Jim Carrey certainement. Je secoue la tête à chaque fois que j'entend cette musique

◊ QUELLE CHANSON CHOISIRAIS-TU POUR ILLUSTRER TA VIE : Don't Stop Believing de Journey.

◊ ET POUR TON MARIAGE ? : 100 years de Five for fighting. I love you

◊ ET POUR TON ENTERREMENT ? : Burning up de Madonna ?! Arrow

◊ TON PASSE-TEMPS FAVORI, C'EST : L'écriture & jouer de la guitare. & bien entendu, CHANTER.

◊ ALLEZ, ON SE CONNAÎT MAINTENANT ! AVOUES-MOI TON GUILTY PLEASURE : On se connaît ? Mon guilty pleasure, il n'y a que moi qui ai le droit de la savoir. Razz




★ ET TOI DERRIERE TON ECRAN (TOI, TOI MON TOI)

◊ TON PSEUDO : Penny.Lane/Valentine/Valou.

◊ TON AGE : 21 ans. (La viiieiiiiille )

◊ L'AVATAR CHOISI : Dianna Agron, la seule, l'unique, la sublime.

◊ POSTE VACANT, SCENARIO, INVENTE : Inventée par moi-même.

◊ COMMENTAIRES SUR LE FORUM : ahem. C'est notre forum, je l'aime I love you

◊ C'EST TON DERNIER MOT JEAN-PIERRE : Je vous aime déjà



_________________

    OLIVIA JEAN LOCKWOOD Daddy works a long day. He be coming home late, yeah he’s coming home late. And he’s bringing me a surprise. Cause dinner’s in the kitchen and it’s packed in ice. I’ve waited for a long time. Yeah the sleight of hand is now a quick pull trigger, I reason with my cigarette, and say your hair’s on fire, you must have lost your wits


Dernière édition par L. Abbey Greenleaf le Dim 4 Juil - 14:47, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keep-holding-on.forumactif.org
Olivia J. Lockwood
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 14/06/2010

YOU CAN'T TOUCH THIS ✖
DAY SONG : faithfully - journey
RELATIONSHIPS ; hates & loves:

MessageSujet: Re: ABBEY • i can't fight this feeling anymore.   Ven 2 Juil - 16:00


★ TOUTE UNE HISTOIRE

La cloche venait de retentir. L'estomac noué, la jolie blonde s'aventura dans les couloirs. A plusieurs reprises, elle se fit bousculée, comme si on ne la voyait pas, ou comme si elle passait totalement inaperçu. Dans les couloirs du lycée Roosevelt, Abbey semblait perdue. Elle n'avait plus sa joie de vivre habituelle et elle tenait ses livres serrés contre sa poitrine. L'entrée au lycée... Tout le monde en rêvait. Ca marquait l'indépendance. Pourtant, bien que ce jour tant rêvé était arrivé, Abbey se sentait atrocement mal à l'aise. Elle chercha du regard quelqu'un à qui se rattraper pour s'empêcher de sombrer dans l'angoisse. Mais à nouveau, elle se fit bousculer. Et elle se souvient d'une seule chose, elle s'en souvient comme si c'était hier. Son frère, de deux ans plus âgé qu'elle, était arrivé vers elle, et sans chichis, il avait donné au jeune homme qui l'avait bousculé, la raclée de sa vie. Abbey était restée en retrait & elle l'avait entendu dire :
    « T'avises pas de la retoucher. »

Et il s'était retourné vers elle avant d'ajouter :
    « Et maintenant, file en cours, tu vas être en retard. »

Il avait disparu presque aussi vite qu'il était apparu. Abbey se souvenait avoir haussé les épaules et jeté un regard fier autour d'elle. Elle était tellement fière que ce grand gaillard soit son frère. Les autres la regardaient en faisant des messes-basses et Abbey savait bien qu'ils se demandaient qui elle était vraiment. Ils devaient s'imaginer qu'elle était la petite amie de Jude. Mais ils se mettaient le doigt dans l'oeil, & ça la faisait bien rire. Finalement, elle s'était dirigée en cours, un peu moins angoissée. Un cours de français si elle en croyait son emploi du temps. En entrant dans la salle, tout le monde était déjà là & elle se fit dévisager. Elle s'excusa, baissa la tête & alla s'installer. Puis elle croisa le regard clément de Suzanna Hudson. Elle était belle, elle semblait presque irréelle aux yeux d'Abbey. Celle-ci lui adressa un sourire & commença son cours. Puis, à la fin de l'heure, elle avait ajouté, en anglais cette fois-ci:
    « N'oubliez pas que le Glee club accueille encore de nouvelles recrues alors si vous souhaitez vous inscrire, faites-le, nous attendons de nouveaux chanteurs et chanteuses avec impatience. »

Abbey avait cru rêver. Jamais Jude ne lui avait parlé d'un tel club. Pourtant, il savait à quel point sa petite soeur adorait chanter. Immédiatement, Abbey voulut faire partie de ce club. A 15 ans, elle rêvait d'être chanteuse. Ou bien hôtesse de l'air. Elle était encore innocente, elle avait envie de croire en ses rêves. Elle aussi pouvait devenir Mariah Carey, elle en était intimement persuadée. Et après sa première journée de cours, elle était rentrée chez elle, des rêves plein têtes. Il fallait bien avouer que chez elle, ça n'avait rien à voir avec un rêve. Lorsqu'Abbey croisa le regard de son père, elle le salua & baissa les yeux, agacée de voir qu'il était saoul. Il était toujours saoul de toutes façons. Il ne savait faire que ça. Abbey avait assez d'une main pour compter le nombre de fois où elle l'avait vu sobre. C'était affolant. Heureusement, il y avait une perle rare dans la famille, sa mère. Elle était d'un courage hallucinant et elle faisait tout pour rendre heureux ses deux enfants, même si elle était incapable de quitter ce mari alcoolique. Car elle l'aimait, tout bêtement. Il était ignoble, le pire des pères et des maris imaginables, mais elle espérait encore qu'il changerait. Heureusement aussi, il y avait Jude, son frère. Abbey lui vouait une admiration sans faille. Il était très protecteur envers elle, mais c'est ce qu'elle adorait. S'il était aussi protecteur, c'était depuis le jour où il avait cru que son père allait oser frapper sa petite soeur. Il faut dire que d'habitude, leur père n'osait être violent qu'avec leur mère, qu'il ne les avait jamais touché eux. Ce jour-là, Abbey avait sept ans & Jude en avait neuf. La jeune femme se souvient parfaitement avoir vu son frère se mettre entre son père & elle, dans une fureur incroyable. Abbey avait couru dans sa chambre et s'était mise à pleurer. Plus tard dans la soirée, Jude était venu s'allonger près d'elle, un bleu sur la tempe. Abbey avait pleuré encore plus fort, se blôtissant dans les bras de son grand frère. Et comme souvent, Abbey & Jude avait entendu leurs parents se disputer. Il y avait eu des verres brisés, des coups donner dans les murs. Et comme d'habitude, leur père avait fini par partir, laissant leur mère en pleurs & allant faire la tourner des bars, comme s'il n'était pas déjà assez saoul. Et un jour, alors qu'Abbey quinze ans, elle comprit que leur père allait bientôt partir pour de bon :
    « Nous avons quelque chose à vous annoncer les enfants... Votre père... Oh, c'est difficile à dire. » Leur père était à côté, les yeux baissés. « Il est très malade. Un cancer du foie. »

Jude s'était mis à rire. Il n'avait pu s'en empêcher. Il avait 17 ans, il n'avait jamais connu un père digne de ce nom, qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire qu'il soit malade.
    « Tu vas crever ? » avait-il demandé d'un ton glaçant. « Parce que je suis pas sûr d'être disponible pour ton enterrement. »

Jude était un sanguin. Il s'était levé et était sortit de la pièce. Abbey, elle, avait fait de même quelques minutes plus tard, en haussant les épaules. Elle avait trouvé bon de dire :
    « J'suis désolée. »

Elle ne savait pas quoi dire, elle ne savait pas quoi faire pour se montrer compatissante. Elle aurait voulu, mais elle en était incapable. Elle le détestait, elle n'allait pas non plus pleurer pour lui. Quand elle pleurait le soir, c'était de voir sa mère si malheureuse avec un tel idiot. Et il avait fini par mourir. Car les cancers du foie ne pardonnent jamais. A l'enterrement, Abbey n'avait pas versé une seule larme. Si elle avait envie de pleurer, c'était de soulagement. Elle se souvient avoir tenu la main de son frère tout le long de la cérémonie & elle l'avait serré un peu plus fort lorsqu'elle avait vu sa mère sortir son mouchoir. Elle ne comprenait décidément pas comme elle pouvait aimer un homme qui lui avait fait tant de mal.
Abbey se souvient parfaitement avoir vu son frère sombrer dans une "pseudo-délinquance", se faisant sans cesse virer de l'université où il étudiait le droit. Quand à elle, la jeune femme menait une brillante scolarité et trouvait son échappatoire dans le Glee club. Elle n'en était pas la reine, mais presque. Bon nombres de solos étaient pour elle. Elle communiquait sa passion aux autres à travers ses chansons. Aujourd'hui encore, Abbey adore chanter & c'est avec nostalgie qu'elle regarde les spectacles des nouveaux Shivers. Mais vous savez, Shivers un jour, Shivers toujours. Abbey a bien grandi. Elle a aujourd'hui 24 ans. Et après de brillantes études, elle est enfin professeur des écoles. Ce n'était pas son métier rêver au départ, mais finalement, c'est celui qui lui convient le mieux. Elle s'éclate et est une prof déjantée et pleine de dynamisme. Son passé est loin derrière elle, elle croque la vie à pleine dents & même si elle est naïve & trop gentille, elle est du genre à croire au destin. Alors son destin, c'était d'être à Point Place, de s'occuper de ces gamins, & de continuer à supporter les Shivers. Car la vie est tellement plus belle en musique, croyez-moi. Abbey le sait bien, et c'est pourquoi elle chante tout le temps, & partout. I love you

_________________

    OLIVIA JEAN LOCKWOOD Daddy works a long day. He be coming home late, yeah he’s coming home late. And he’s bringing me a surprise. Cause dinner’s in the kitchen and it’s packed in ice. I’ve waited for a long time. Yeah the sleight of hand is now a quick pull trigger, I reason with my cigarette, and say your hair’s on fire, you must have lost your wits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keep-holding-on.forumactif.org
 
ABBEY • i can't fight this feeling anymore.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Can't fight this feeling anymore.
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of GLEE :: Graine de Star :: CASTING. :: You're a winner-
Sauter vers: