.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 like a rolling stone • pv marlon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia J. Lockwood
Admin
avatar

Messages : 572
Date d'inscription : 14/06/2010

YOU CAN'T TOUCH THIS ✖
DAY SONG : faithfully - journey
RELATIONSHIPS ; hates & loves:

MessageSujet: like a rolling stone • pv marlon.   Lun 5 Juil - 17:58


    " C'est pas raisonnable. Je vous signale que je ne suis plus étudiante, MOI ! Je suis professeur & j'ai cours demain. Alors si vous voulez vous saouler chez Charlie, allez-y sans moi. " avait dit Abbey d'un ton catégorique tandis que sa copine Sunny faisait une moue trop boudeuse pour être honnête.
    " Dis moi, combien de temps que ça fait que tu n'as pas bu un Cuba Libre ? Trop longtemps pour que tu me l'avoues, j'en suis sûre. Allez, viens, c'est pas pareil sans toi. "

Des fois, Abbey se disait que ses amies étaient des attardées. Bien sûr, Abbey adorait faire la fête, mais ses amies, c'en était presque indécent. Bien sûr, Sunny avait tellement insisté que notre jolie blonde avait été contrainte d'accepter, promettant de ne pas rentrer très tard car le lendemain matin, à 9h00, c'était une trentaine de petits monstres qui l'attendaient au tournant. Abbey ne pouvait pas se permettre d'arriver à moitié saoule à l'école alors que ses amies pouvaient se le permettre vu qu'elles allaient juste à l'université. D'ailleurs, elles étaient bien plus fêtardes qu'Abbey & ce depuis toujours, si bien qu'elles étaient un peu à la traîne niveau études. Mais Abbey les aimait pour ça. Parce qu'avec elle, pas possible de se prendre la tête.

Abbey avait donc cédé, son amie Sunny l'ayant prise par surprise en lui rendant visite à sa pause de midi. Toute l'après-midi, la jeune professeur des écoles n'avait pas vraiment été à son affaire & les élèves l'avaient bien remarqués, en profitant pour faire les bêtises qu'ils ne feraient pas en temps normal. L'esprit d'Abbey était occupé à savoir si elle allait choisir sa robe bleue marine ou sa jupe en jean. Une vraie fille, quoi. Mais il faut dire qu'elle était drôlement excitée à l'idée d'aller faire la fête chez Charlie, le bar du coin, avec ses copines. Elle était aussi ravie à l'idée de revoir Charlie, qui avait bercé son adolescence tellement elle avait passé du temps ici, après les cours, à boire des cafés et des chocolats chauds. A la fin de son après-midi de cours, elle accompagna ses élèves au portail, comme d'habitude, avec peut-être un peu plus de précipitation. Elle reçut ses bisous de fin de journée & des "à demain maîtresse" très joyeux. Elle adorait ces enfants, toujours le mot pour vous attendrir. Une fois remontée dans sa classe, elle s'empressa de préparer sa classe pour le lendemain & finit par pouvoir rentrer chez elle pour se préparer. Elle avait rendez-vous à 21h30 devant Charlie's Bar.

A 21h30 tapantes, elle retrouvait ses copines entrain de piailler & elles s'arrêtèrent toutes en la voyant dans sa petite robe bleu marine. Elles sifflèrent d'admiration, tandis qu'elle leur faisait la tête pour leur demander de se taire. Elle ne voulait pas non plus se faire remarquer. Mais cela faisait un bail qu'elles ne s'étaient pas retrouvées toutes ensemble, alors elles se sentaient obligées d'agir comme ça avec Abbey. La jolie blonde pénétra dans le bar, jeta un regard d'ensemble & choisit une table. La musique passant dans le bar était du Bob Dylan Like a rolling stone. Une chanson qu'Abbey adorait. Elle laissa ses copines s'installer. Vu le monde, il valait mieux qu'elle aille commander au bar. La jeune femme demanda donc à ses amies :
    " Vous buvez quoi ? C'est ma tournée ! Après tout, je suis la seule à avoir une paye autour de cette table. "

Ses copines tirèrent leurs langues à l'unisson & se décidèrent pour prendre toutes la même chose, leur boisson fétiche à vrai dire, le Cuba Libre. Abbey leur fit un clin d'oeil & se dirigea vers le bar. En la voyant, le vieux Charlie fit un grand sourire :
    " Miss Greenleaf. Je ne voyais plus que votre frère, ces derniers temps, j'ai cru que vous aviez changé de ville. "
    " Moi, quitter Point Place ? Vous rigolez ? "

_________________

    OLIVIA JEAN LOCKWOOD Daddy works a long day. He be coming home late, yeah he’s coming home late. And he’s bringing me a surprise. Cause dinner’s in the kitchen and it’s packed in ice. I’ve waited for a long time. Yeah the sleight of hand is now a quick pull trigger, I reason with my cigarette, and say your hair’s on fire, you must have lost your wits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keep-holding-on.forumactif.org
Marlon St. James

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 04/07/2010

YOU CAN'T TOUCH THIS ✖
DAY SONG : In Bloom, Nirvana
RELATIONSHIPS ; hates & loves:

MessageSujet: Re: like a rolling stone • pv marlon.   Mer 7 Juil - 11:01

TIENS TIENS, BLONDIE
QUELLE BONNE SURPRISE

abbey & marlon

Encore une nuit, où la chaleur d'une bière allumait les esprits des hommes. Certains refaisaient le monde avec des mots, de beaux mots certes mais inutiles. Et d'autres, se lamentaient sur leur table, où bien discutaient de tout et de rien, surtout de rien. Et encore d'autres, comme Marlon d'ailleurs, rentraient seulement dans le bar. Celui-ci, s'installa au comptoir, commanda un shot de bourbon. Rien de bien anormal. Il scrutait les lieux, durant un instant. Et durant ce même instant, son shot se radina. Il le termina en moins de deux. Marlon commanda un autre shot du même alcool, et encore un autre et ainsi de suite. Quelle descente ! Une descente aux enfers. Or, il traînait dans les enfers bien avant ce soir. Il traînait bras dessus, bras dessous avec une bouteille. Il traînait sa lamentable existence, lui cherchant un sens. Il traînait dans les abîmes d'une sombre vie. Il en traduisait la noirceur. Sa vie n'avait rien de bon et lui, il n'avait rien de bon en lui. Mais il tenait encore debout et il marchait sans crainte vers un destin incertain. Plus rien ne tournait en rond dans sa vie, et encore moins si une bibine s'incrustait dedans. Il errait dans un monde hostile, le sien et celui de l'alcool. Il dissimulait ses douleurs et accumulait les erreurs. Il se montrait haineux sur autrui. Ses paroles blessaient ses interlocuteurs et coupaient comme une lame. Endurer une blessure et blesser les autres, où se tenait l'erreur, le mal ? Mais ne lui donnez aucunement raison. Ne dites mot. Inutile de le blâmer. Il s'en foutait des autres, ou alors il se montrait « cool » envers eux, dans le dessein de leur soutirer une chose. Marlon, un connard ? Oui ! Un beau connard. Un mec haineux. Ce dernier d'ailleurs, s'en alla dehors histoire de s'en brûler une. Il s'alluma une sèche en s'aidant d'une allumette. Elle se brisa comme un rien contre le revers de sa boîte, une seconde se montrait donc utile. Elle endura le choc, et alluma le tabac de l'accro aux mauvaises choses. Quand il rentra dans le bar, ce cher Bob animait l'endroit avec l'une de ses chansons cultes. Marlon retourna s'installer au comptoir, marchant mains dans les poches. En discernant une certaine blonde, un sourire en coin s'accrocha sur ses lèvres. Il s'incrusta derrière la demoiselle et lui adressa un : « Tiens tiens, blondie. » Quand celle-ci se retourna vers lui, il additionna d'un : « Contente de me voir ? » Question très railleuse, car il se doutait bien du contraire. Elle, contente de le voir ? Foutaise. Pauvre demoiselle, la malchance lui collait aux chaussures, elle tombait encore sur Marlon. Entre eux, l'amour n'alimentait en aucun cas leur relation. Il l'emmerdait sans cesse, et elle lui rendait bien. Il la cotait comme une distraction, une manière comme une autre de tuer les minutes. Il s'amusait avec elle. Plaisir malin, dites-vous ? Sans aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
like a rolling stone • pv marlon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cappie ♦ runaway babe 'cause i'm like a rolling stone
» Le fabuleux Juke-Box du Grand Escargot
» Les 500 meilleurs albums
» Papa was a rolling stone.
» Papa was a Rolling Stone. [PV Lou']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
war of GLEE :: Point Place - WI :: Kennedy Street :: Charlie's Bar-
Sauter vers: